Les GAFAM et le design

Les GAFAM et le design

Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft and followers ont réussi, à force d’innovations et d’acquisitions, par dominer le web mondial.

Exemples de webdesign utilisés par les sites des GAFAM

Les règles du design des GAFAM

Flat design, style minimal, grilles dynamiques, responsive, news feed, data design, images métaphoriques, en plein écran, mise en scène de la typographie, monopage adapté au tactile, permettant de développer un discours, de raconter une histoire… Ce sont les grandes lignes du web design actuel qui se sont imposées au fil des ans.

La toile est un laboratoire avec des millions de chercheurs. Tout y est testé, expérimenté. Seul ce qui fonctionne reste pour finir par être récupéré et s’imposer.

Aussi, en quelques années, nous avons assisté à la montée en puissance de quelques start-ups et entreprises high-tech, dont les GAFAM sont devenus l’emblème. Les GAFAM et les «followers» (NATU, Twitter, LinkedIn, Adobe… ), ont réussi, à force d’innovations et d’acquisitions, par dominer le web mondial.

Le Material design, un incontournable pour les entreprises

Pour ces entreprises, le design est souvent vital. Si Apple a longtemps dominé, la donne a changé au fil des ans avec le succès de l’interface flat de Windows, et plus récemment, Material design qui a optimisé pour la mobilité l’ergonomie et l’esthétique. Faut-il préciser que face aux milliers de designers Apple, Google et Microsoft, qui captent les tendances pour nous les resservir à leur manière, le monde n’a qu’à bien se tenir ?

Le succès de Material design semble légitime. Son style semi-flat, ses couleurs vibrantes, ses effets de profondeur naturelle (papier découpé, dégradés, ombres… ), sa grille qui mise sur les motifs «carte», ses animations et ses transitions fluides, assurent un résultat efficace. Moins radical que Windows 10, plus ouvert qu’iOS, Material design soigne le style, notamment sur Android. Cette approche devrait durer un moment, même si Google pourrait lui apporter des retouches cosmétiques.

Les wearables ou l’avènement des objets connectés

Du côté des wearables (technologie portable sur soi), c’est watchOS qui mène la danse. Le système d’exploitation de l’Apple Watch inspire fortement la concurrence. Par exemple, Tizen, sur Samsung Gear2. L’OS Apple fait la part belle aux pictos et à la data visualisation dans un style flat décliné d’iOS. Il marque aussi le retour du skeuomorphisme pour certaines fonctions, par exemple pour imiter le cadran d’une montre réelle. Le flat et le skeuomorphisme complémentaires ?

Va-t-on vers une uniformisation du webdesign?

Si les règles érigées par les GAFAM peuvent être perçues comme une uniformisation du web design, elles peuvent aussi être saisies comme une chance de se démarquer, en assistant les designers sur les points ergonomiques et techniques. Le challenge pour les web designers sera d’être suffisamment créatifs, pour ne pas se transformer en simples petites mains des géants de la Silicon Valley.

Le webdesign vous intéresse? Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre rubrique culture digitale!

Tu peux également nous suivre sur notre page Facebook ou Pinterest pour plus de tendances et d’actualités sur le sujet!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *